Leçon

Connaissances essentielles

/ 3

Connaissances essentielles

La plupart des argumentaires que vous prononcez au cours de votre vie dureront entre 30 secondes et dix minutes.

Bonjour, j’ai trouvé une façon pour que vous économisiez de l’argent sur X par au moins 30 %. J’aimerais vous montrer quelques exemples de comment nous pouvons vous aider, mais d’abord, j’aimerais savoir si c’est quelque chose qui vous intéresse. | Bien ! Dites-m’en plus.

Mais d’abord, qu’est-ce qu’un argumentaire ?

Un argumentaire est un ensemble de mots utilisés en essayant de convaincre une personne.

Pourquoi est-il important de savoir comment argumenter?

Tout le monde doit savoir être persuasif, mais c’est particulièrement important en affaires.
Réussir à créer votre propre emploi et bâtir une entreprise nécessitera que vous persuadiez de nombreuses personnes en route sur la raison pour laquelle ils devraient acheter chez vous, travailler pour vous et devenir votre partenaire.

Vous argumentez probablement tous les jours sans le réaliser. Convaincre un ami de partager sa nourriture avec vous ou peut-être convaincre un membre de la famille de faire la vaisselle sont tous deux des argumentaires.

Dans ce défi, nous vous donneront deux cadres pour structurer un argumentaire selon la personne à qui vous parlez.

L’argumentaire d’ascenseur

J’ai un argumentaire d’ascenseur, un argumentaire d’escalier roulant, et, juste par sécurité, un argumentaire d’escalier.

Imaginez que vous venez d’entrer dans un ascenseur avec une personne qui est votre client/partenaire/investisseur de rêve. Vous avez juste 30 secondes avant que les portes ne s’ouvrent et qu’elle s’en aille (peut-être pour toujours).

Imaginez qu’elle demande « Que faites-vous dans la vie? »

Que lui dites-vous?

Il est très courant pour les entrepreneurs débutants de prendre trop longtemps à expliquer clairement leur activité.

Il y a trois parties dans le Cadre de l’argumentaire d’ascenseur. Voici comment cela se passe:

Étape 1

« Savez-vous que… » – dans la première phrase, vous décrivez le problème. Idéalement, vous devez vraiment souligner la douleur causée par le problème. Par exemple, « Savez-vous que de nombreux étudiants d’université ont besoin d’expérience de travail avant que quiconque ne les embauche ? »

Étape 2

« Eh bien, nous… » – dans cette phrase, vous décrivez votre solution et particulièrement comment elle résout le problème. Par exemple, « Eh bien, nous envoyons une newsletter hebdomadaire des opportunités de stage à notre liste de diffusion d’étudiants et nous facturons 50 $ à des entreprises si au moins cinq étudiants postulent pour leur stage.

Étape 3

« En fait, … » – dans cette phrase finale, vous devez attirer l’intérêt de la personne sur ce que vous faites. Vous personnalisez cela dépendant de la personne à qui vous vous adressez. Si vous parlez à un investisseur, vous direz peut-être « En fait, nous avons déjà 700 étudiants inscrits et ils gagnent environ 500 $ par semaine. Dans cet exemple, si vous parlez à un étudiant, vous direz peut-être « En fait, nous postons environ dix stages chaque semaine et pour l’instant, si vous visitez notre site web, vous pouvez obtenir notre liste hebdomadaire gratuite des nouveautés. »

C’est donc le cadre de l’argumentaire d’ascenseur. L’explication de votre activité ne devrait jamais vous prendre plus de 60 secondes, idéalement pas plus de 30 secondes.

Argumentaire avec des investisseurs

Un premier argumentaire avec des investisseurs peut être terrifiant.

Mais à un certain stage de votre parcours, vous aurez probablement à le faire, en particulier si vous devez récolter de l’argent pour démarrer ou développer votre entreprise!

Heureusement pour vous, il existe un argumentaire aux investisseurs ayant fait ses preuves et qui leur laisse une bonne impression et plus de chance de vouloir investir.

C’est une structure utilisée systématiquement:

  • Vision – quel est votre objectif principal en une phrase ?
  • Problème – quel problème résolvez-vous ?
  • Solution – quelle est votre solution ?
  • Sauce secrète – qu’est-ce qui rend votre solution spéciale ?
  • Traction ou validation – quelle preuve avez-vous que votre idée fonctionne ?
  • Taille du marché – quelle est la taille de votre marché potentiel ?
  • Dépense moyenne du client – combien d’argent votre client cible dépense-t-il normalement sur ce problème ?
  • Modèle d’entreprise – comment votre entreprise gagne-t-elle de l’argent ?
  • Paysage concurrentiel – qui sont vos concurrents et comment vous différenciez-vous ?
  • Équipe – qui est dans votre équipe ?
  • Plan stratégique – qu’allez-vous faire pendant les prochains trois à douze mois ?
  • Appel à l’action – que souhaitez-vous que votre audience fasse? Par exemple, investir, acheter, en parler à leurs amis.

Liste de vérification d’une présentation

Lorsque vous êtes devant une audience, il est tout à fait normal et OK de se sentir nerveux. Même les professionnels chevronnés sont souvent nerveux en présentant leurs arguments en face d’une audience, particulièrement si les enjeux sont importants.

Le problème cependant est que la nervosité augmente la probabilité de faire quelques erreurs.

Utilisez cette liste de vérification pour vous assurer que vous présentez la meilleure version possible de votre argumentaire :

  • Posture – est-ce que vous vous tenez droit et la tête haute ?
  • Contact visuel – croisez-vous le regard de votre audience ?
  • Mouvements des mains – utilisez-vous vos mains pour expliquer ce dont vous parlez ?
  • Pieds stables – bougez-vous trop vos pieds ?
  • Rapidité – parlez-vous trop vite ?
  • Passion et enthousiasme – injectez-vous trop de passion dans votre voix ?